Les dramuscules (un dé-montage) // E. Malaussena

Texte de Thomas Bernhard
Mise en scène: Emilien Malausséna

Crée en mai 2012 à L’atelier du plateau, Paris

Mise en scène de Emilien Malausséna
Avec
Anne Baudoux
Guillaume Hincky
Suzanne Llabador

Son: Cannavo
Lumières: Claire Gondrexon
Video: Nicolas Lebesque

Ce sont des courtes pièces que T. Bernhard a écrites à la fin de sa vie, entre 1978 et 1981, dans lesquelles il exhale sa colère contre ce qu’il exècre depuis longtemps, avec une jubilation de langage propre à son écriture.

Trois d’entre elles sont jouées ici en un seul acte par trois comédiens au jeu bi-frontal, dans un espace scénique nu et restreint, où tombera une lumière blanche et crue assez expressionniste.

Silence et obscurité absolue. L’attente dure. « Regardez… » répète une voix.

%d blogueurs aiment cette page :